> > Comment préparer au mieux le coin litière de votre chat ?
Prendre soin de votre chat

Comment préparer au mieux le coin litière de votre chat ?

Le bac à litière du chat

Le chat est un animal naturellement propre et particulièrement exigeant en matière d’hygiène. Le choix de sa litière et le nettoyage régulier de son bac sont importants pour éviter les mauvaises surprises.

 

En effet, les problèmes « d’éliminations inappropriées », c’est à dire un chat qui fait ses besoins en dehors de sa litière, sont fréquents. Souvent, ces problèmes sont simplement dus à un mauvais choix dans la litière, à une mauvaise hygiène, etc.
La litière doit être placée au calme, loin de son coin repas, loin des appareils électroménagers bruyants, dans un endroit facilement accessible et avec une voie d’évacuation possible. Cette dernière précaution est importante dans le cas où vous avez plusieurs chats et que l’un d’entre eux aime intimider les autres. « Se sentir pris au piège » pourrait conduire le chat « victime » à éviter sa litière. Si on a plus d’un chat chez soi, il faut veiller à ce que chacun dispose de son propre bac.
Le plus souvent, les bacs à litière sont de forme rectangulaire. Assurez-vous que sa taille soit suffisamment grande pour que le chat puisse se retourner et gratter. Il existe des bacs couverts, mais attention cela ne convient pas à tous les chats.

 

Les types de litières : minérale non-agglomérante, minérale agglomérante, végétale et silice

 

  • La litière minérale non agglomérante, à base de granulés minéraux, permet d’absorber les liquides et de neutraliser efficacement les odeurs. A noter que les litières parfumées sont en général peu prisées par les chats.
  • La litière minérale agglomérante, composée de petits grains d’argile, transforme le liquide (urine) en petits blocs plats, faciles à retirer. Elle possède un fort pouvoir d’absorption.
  • Il existe également des litières « végétales », composées de matières naturelles et biodégradables comme les fibres de bois, le maïs, le chanvre, le blé ou le pin. Certaines de ces litières peuvent même être jetées dans les toilettes. En revanche, elles nécessitent en général un changement plus fréquent.
  • La litière de silice est composée d’un mélange de zéolithes naturels provenant le plus souvent d’Asie, qui sont des petites billes transparentes poreuses.

La plupart des fabricants de litière recommandent une épaisseur de litière suffisante pour que le chat puisse gratter.

 

 
Le choix de la litière est « dicté » par votre chat

Chaque chat a son type de litière préféré. Plusieurs essais peuvent être nécessaires avant de trouver la litière idéale pour votre chat. Un chat satisfait de sa litière entre dans sa caisse sans hésiter, choisit un endroit, creuse un trou, se tourne et fait ses besoins. Lorsqu’il a terminé, il inspecte ses excréments et les recouvre avec soin. Le fait de cacher leurs excréments en les couvrant découle d’une nécessité, à l’état sauvage, d’éviter les prédateurs et de contrôler les parasites.

 

Conseils de nettoyage

  • S’il s’agit d’une litière minérale agglomérante, pensez à enlever les agglomérats et les matières fécales tous les jours. Selon le type de litière, vous devez laver son bac régulièrement. Vous pouvez laver la caisse avec un produit détergent et de l’eau chaude, rincer, utiliser de l’eau de javel diluée puis rincer abondamment.
  • Certaines personnes s’inquiètent du danger de l’eau de javel. Utilisée selon les instructions, l’eau de javel ordinaire (hypochlorite de sodium) est sans danger pour le nettoyage des bacs à litière. Il est vrai que le mélange eau de javel et ammoniaque peut dégager des gaz irritants. Si vous êtes préoccupé par tout résidu de javel qui pourrait déclencher une réaction chimique au contact d’urine (qui contient de l’ammoniaque, un déchet métabolique), il suffit de rincer la litière à plusieurs reprises après l’utilisation de l’eau de javel et de sécher soigneusement. Cette réaction est toutefois très improbable compte tenu des dilutions.
  • Le vinaigre a la particularité de neutraliser les odeurs d’urine. Il convient en revanche d’éviter les produits à base d’ammoniaque, car ils peuvent accentuer l’odeur de l’urine.

 

N’oubliez pas : le sens de l’odorat de votre chat est 14 fois plus puissant que le vôtre, d’où son exigence pour la propreté et les bonnes odeurs !

 

Principales raisons pour qu’un chat cesse d’utiliser son bac à litière :

  • Litière odorante
  • Mauvais choix dans le type de litière
  • Mauvais emplacement du bac
  • Taille du bac trop petite
  • Stress (colocataire félin, chien, bruit, enfant,…)
  • Changement de litière soudain (préférer 1 changement progressif)
  • Problème médical

 

Quelques règles à respecter

Nombre de litière : 1 pour chaque chat de la maison
Lieu : Endroit calme pour un maximum d’intimité
Taille du bac : Assez grand afin que le chat puisse se retourner
Type de litière : Selon vos préférences et celles de votre chat
Une règle d’or : La propreté du bac à litière

En bref

Chaque chat a son type de litière préféré.
Une litière pour chaque chat de la maison.
L’hygiène du bac doit être irréprochable.
Un refus d’utiliser le bac peut être dû à un problème médical : consultez votre vétérinaire.

 

Par Anne-Claire Gagnon, le 

 

Pour plus d’informations, retrouvez la communauté Yummy Pets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12345